Mode d’administration

L’alimentation par sonde doit s’accompagner de règles d’hygiène quotidiennes simples mais néanmoins essentielles à respecter.

sonde-medical-tubulure_2.jpg

Tous les jours

  • Lavez-vous toujours soigneusement les mains à l’eau et au savon avant toute manipulation ;
  • Vérifiez la bonne position de la sonde à l’aide des marques externes qui auront été faites au stylo indélébile sur la sonde, à la sortie du nez par l’infirmier(ère) ;
  • Rincez la sonde avec de l’eau avant et après chaque passage de nutrition et/ou de médicaments pour éviter qu’elle ne se bouche ;
  • Changez régulièrement le sparadrap qui sert à fixer la sonde au niveau de la joue et du nez. A chaque pose de sonde, demandez que l’on change la sonde de narine ;
  • Nettoyez l’orifice nasal tous les jours avec du sérum physiologique ;
  • Vérifiez l’absence d’irritation (lésions de frottement) au niveau de l’aile du nez, au niveau de l’orifice de sortie de la sonde ;
  • La prise d’un médicament se fait habituellement avant ou après d’administration de la nutrition entérale : pour être administré, le médicament solide devra être écrasé. Dans ce cas, demandez à votre médecin ou mieux à votre pharmacien si cela est possible ;
  • Ouvrez le bouchon fermant la sonde ;
  • Injectez de l’eau pour rincer la sonde ;
  • Passez le médicament prescrit avec la seringue. Rincez de nouveau avec la seringue remplie d’eau. Déconnectez la seringue ;
  • Refermez le bouchon de la sonde ;
  • Evitez de mélanger deux médicaments et de les injecter simultanément. Après chaque administration de médicament, rincez la sonde avec 50 ml d’eau.

Apprentissage et utilisation du matériel

Les poches de nutrition entérale

Alimentation liquide présentée dans une poche souple, stérile, riche en éléments
nutritifs nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Emballage : avant chaque utilisation, vérifiez que les poches ne soient ni percées, ni gonflées (ne pas utiliser si emballage/poche endommagé).
Contenu : le contenu doit être parfaitement liquide, sans grumeau (le contenu ne doit pas avoir l’aspect du lait caillé). Agitez bien la poche avant emploi.
Stockage : conservez les poches de nutrition à température ambiante et dans un endroit propre et sec, loin d’une source de chaleur.
La date limite d’utilisation : figurant sur l’emballage et à respecter impérativement. A utiliser dans les 24 heures après trocardage.
 

La tubulure

Tuyau de petit diamètre, permettant de faire le lien entre la poche de nutrition et
la sonde, et permettant d’apporter directement l’alimentation dans le tube digestif.
Soins : la tubulure doit être changée tous les jours,1 fois/jour.
 

La sonde naso-gastrique

Tuyau de faible diamètre, permettant de faire le lien entre l’extrémité de la tubulure et l’intérieur de l’estomac.
Soins : la sonde sera changée par votre infirmier toutes les 3 à 4 semaines, les règles d’hygiène doivent être parfaitement respectées, à chaque administration de la nutrition, pour conserver la sonde en état de fonctionnement et éviter son obstruction (en particulier le rinçage régulier).
 

La pompe

L‘administration de la nutrition entérale peut nécessiter une pompe, celle-ci est prescrite par le médecin. La pompe de nutrition entérale permet de réguler le débit de l’alimentation. Elle est très simple d’utilisation et sûre car elle présente de nombreuses alarmes en cas de problèmes : occlusion, modification incontrôlée de débit ou de dose, faiblesse de la batterie, etc.
Aspects pratiques : la pompe est portable et relativement légère. Elle se fixe sur la potence.
 

La potence

Pied à sérum permettant de suspendre et de stabiliser l’ensemble du matériel
Nécessaire à l’administration de la nutrition entérale.