Le diabète

Définition:
Le diabète correspond à un excès de glucose ou « sucre » dans le sang (hyperglycémie) ; à cause d’un dysfonctionnement du système de régulation de la glycémie. On parle de diabète lorsque le taux de glycémie à jeun ≥ 1,26 g/l, à au moins 2 reprises, ou glycémie post-prandiale ≥ 2g/l.
diabete-generalite.jpg

Diabète de type 1, ou diabète insulinodépendant (DID)

Hyperglycémie principalement due à l’insuffisance de sécrétion d’insuline par les cellules du pancréas. Ces cellules sont peu à peu détruites par des anticorps auto-immuns. Une réaction auto-immune signifie que l'organisme crée des anticorps contre ses propres cellules. Quand il n’y a plus assez d’insuline fabriquée, le sucre de l’alimentation reste dans le sang car il ne peut plus entrer dans les cellules et être utilisé, il passe alors dans les urines et on voit apparaître les symptômes suivants :
  • Une grande soif
  • Un besoin fréquent d'uriner
  • Une odeur corporelle diffuse d'acétone (équivalente à une odeur de "pomme reinette")
  • Une importante perte de poids sur une courte période 

Diabète de type 2, ou diabète non insulinodépendant (DNID) 

Diminution de la sécrétion d’insuline associée à une mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules du corps humain (insulinorésistance). Le diabète de type 2 est le diabète de l’adulte, de l’obèse, de la personne âgée.

MAIS QU'EST-CE QUE L'INSULINE ?

Il s’agit d’une hormone normalement produite par les cellules bêta du pancréas (organe qui synthétise de nombreuses hormones et substances métabolisant les nutriments). L’insuline intervient de façon majoritaire dans la régulation du glucose sanguin : faire entrer le sucre du sang vers les cellules (du foie, des muscles, du cerveau…) pour qu’il soit utilisé comme énergie ou stock.